Consommation d’eau : comment la maîtriser ?

Consommation d'eau : comment la maîtriser ? | Changer de syndic | changezdesyndic.com

Maîtriser sa consommation d'eau peut permettre à chacun de faire de substantielles économies. Adopter quelques bonnes pratiques de base est donc essentiel pour éviter de voir s'envoler la facture.

La sensation de confort est une affaire très personnelle. Concernant l’usage de l’eau, chacun a ses habitudes. Mais à la fin de l’année, la facture des uns est beaucoup plus lourde que celle des autres. Voici quelques repères pour vous aider à mieux maîtriser votre consommation.

Certains tiennent à prendre des bains, tandis que d’autres ont intégré le fait que la douche est plus rapide et économise jusqu’à cinq fois la consommation d’eau.  Ainsi en va-t-il de chaque usage de l’eau. Mais à la fin de l’année, la facture des uns est beaucoup plus lourde que celle des autres.

La moyenne française de consommation d'eau se situe aux environs de 142 litres parpersonne et par jour... mais certains consomment autant qu’un américain. Ceux-ci font un usage beaucoup plus immodéré de l’eau. Leur moyenne avoisine 400 litres par jour et par personne.

Les plus insouciants se trouvent toutefois au Moyen Orient. Dans les Émirats qui, comme chacun le sait, ne brillent pas par l’abondance des ressources en eau, la consommation moyenne atteint tout de même 800 litres par jour et par personne… Certes la climatisation en utilise une partie, mais la vraie raison tient au prix de l’eau, insignifiant grâce aux importantes subventions accordées par l’état.  Pourquoi alors s’en priverait-on ?

Consommation d'eau : bien réguler l'Eau Chaude Sanitaire (ECS)

En France, la consommation d'eau moyenne rapportée au niveau d’un logement de type F3, représente environ 120 mètres cubes par an, dont un tiers d’eau chaude sanitaire (ECS). Compte tenu du prix du réchauffement de l’ECS (8 à 10 €/m3) et du prix moyen de l’eau froide du robinet (3,7 €/ m3), la facture globale est d’environ 650 euros par an.

Ce montant variera évidemment si vous avez une chaudière individuelle ou collective. Dans ce dernier cas, il pourra évidemment évoluer selon le réglage et la température de chauffe. Pour une chaudière collective, on a l’habitude de considérer qu’environ 20% de la consommation en énergie de celle-ci correspond au réchauffage de l’ECS. Le complément, soit 80%, correspond aux besoins du chauffage de l’immeuble. Si ce ratio dépasse 25%, c’est qu’il y a une anomalie : la température de l’ECS peut être trop chaude, ou le rendement de la chaudière peut être mauvais.

Consommation d'eau : repères utiles

Autre repère utile : lorsque la température de l’ECS est correctement réglée, la consommation moyenne eau chaude sur eau froide est de 1/3 pour 2/3 au niveau de l’immeuble.  En revanche, si l’ECS arrive à une température trop élevée, on est contraint de la mélanger à de l’eau froide pour prendre une douche, et le ratio précédent diminue. A contrario, si ce ratio dépasse 40%, l’anomalie est inverse.

Voilà donc quelques repères que vous pourrez contrôler grâce à vos compteurs individuels. En général, quand on se rapproche de ces standards, une économie d’environ 15% est au rendez-vous...

Si vous souhaitez une assistance sur les questions de consommation d'eau, nous rappelons qu'en application de l'article 27 du décret du 17 mars 1967 : "Le conseil syndical peut, pour l'exécution de sa mission, prendre conseil auprès de toute personne de son choix. Il peut aussi, sur une question particulière, demander un avis technique à tout professionnel de la spécialité". Consultez nous !

Consommation deau : comment la maîtriser ? | Changer de syndic | changezvotresyndic.com