Indemnisation après inondation du logement

Indemnisation après inondation du logement | Changer de Syndic |

Indemnisation après inondation du logement . Vous avez été victime d’une inondation dans votre logement ? Pas de temps à perdre. Réunissez les preuves en votre possession et déclarez au plus vite votre sinistre à votre assureur, pour vous faire rembourser en cas de dégât des eaux ou d’intempérie.

Indemnisation après inondation du logement : déterminer l'origine

Indemnisation après inondation du logement : votre inondation résulte d’une catastrophe naturelle ?

Tous les contrats d'assurance multirisque habitation incluent une garantie catastrophes naturelles. Pour vous faire rembourser d’un sinistre consécutif à des intempéries reconnues comme catastrophe naturelle, vous devez déclarer votre sinistre dans les dix jours suivants la publication de l’arrêté au Journal Officiel pour être indemnisé. Établissez une liste des biens détériorés ou détruits et rassemblez tous les justificatifs possibles puis contactez votre assureur.

Attention, la loi fixe une franchise de 380 euros pour les dommages causés par une catastrophe naturelle.

Indemnisation après inondation du logement : votre inondation est liée à un dégât des eaux ?

Vous devez déclarer votre sinistre dans les 5 jours ouvrés. Prenez des photos mais attendez avant de nettoyer et de réparer les dégâts. Au-delà de 1 600 euros HT de dégâts, l’assureur peut demander le passage d’un expert pour évaluer précisément les dommages.

L’assureur peut vous demander de remplir un constat à l’amiable. Joint à la déclaration de sinistre, ce document pré-rempli permet d’accélérer le processus d’indemnisation.

Bon à savoir : pour un dégât des eaux dans un immeuble locatif, la convention Cidre garantit une indemnisation sans franchise pour les dommages matériels et immatériels, inférieurs à 1 600 euros HT et 800 euros HT respectivement.

Indemnisation après inondation du logement: Comment demander l’indemnisation à votre assureur multirisque habitation?

La loi n’impose aucun formalisme pour déclarer un sinistre. Un appel téléphonique peut suffire. Cependant, il est recommandé d’envoyer votre déclaration de sinistre à l’assureur en courrier recommandé avec accusé de réception si les dégâts sont importants. Votre lettre doit préciser vos coordonnées avec votre numéro de contrat et décrire le sinistre puis les dommages causés.

Si vous souhaitez être assisté sur la question "Indemnisation après inondation du logement", nous rappelons qu'en application de l'article 27 du décret du 17 mars 1967 : "Le conseil syndical peut, pour l'exécution de sa mission, prendre conseil auprès de toute personne de son choix. Il peut aussi, sur une question particulière, demander un avis technique à tout professionnel de la spécialité". Consultez nous !